samedi 28 janvier 2012

Antique

Antique


Année : 2001
Réalisation, Scénario, etc. : Yoshizaku Okada, Katsuyuki Motohiro, Eiichiro Hanejuu
Durée : 11 épisodes de 46 minutes (en moyenne)
Pays : Japon
Genre : Comédie dramatique

Avec : Hideaki Takizawa = Eiji Kanda
Kippei Shiina = Keichiro Tachibana
Naohito Fujiki = Yusuke Ono
Hiroshi Abe = Chikage Kobayakawa
Koyuki = Momoko Izuka

Adaptation du manga « Antique Bakery » (« Seiyou Kottou Yougashiten ») par Fumi Yoshinaga

Le début :

    Le richissime Keichiro Tachibana décide d'ouvrir une pâtisserie à l'occidentaleen fait, ça ressemble à un salon de théqu'il baptise « Antique » car le fonds de commerce est un ancien magasin d'antiquités. De drôles de zigues vont rejoindre Keichiro : Eiji, Yusuke et Chikage...
           
Mes impressions :

    Commençons par les protagonistes. Keichiro (Kippei Shiina) est issu d'une famille aisée. Il vit dans une splendide demeure avec sa mère, sa tante et sa grand-mère. Il décide d'ouvrir cette pâtisserie en dépit de son aversion pour ce qui ressemble de près ou de loin à un gâteau. Il y a bien sûr une explication à cela, mais ne comptez pas sur moi pour vous donner la réponse...



    Yusuke (Naohito Fujiki) est un pâtissier de génie qui vient pourtant de se faire limoger. Si Keichiro est le propriétaire de l'Antique, en cuisine c'est Yusuke qui commande ! C'est un personnage très secret qui semble avoir quelques soucis avec les femmes...

On a retrouvé Jairo!

    Eiji est boxeur. Cependant, pour une raison que je ne vous expliquerai pas (^^), il est obligé de raccrocher les gants. Il a une grande passion : manger des gâteaux (jusqu'à lécœurement du spectateur... lui, il pourrait bâfrer pendant des heures). Il est temps pour lui de se reconvertir et il supplie Yusuke de le prendre comme apprenti après avoir goûté quelques-uns de ses merveilleux gâteaux. Il veut devenir pâtissier, cela ne fait plus aucun doute, il a eu une révélation! Eiji est incarné par Hideaki Takizawa, qui n'oublie pas de sourire et ça, c'est toujours agréable à voir ! (^.^)



    Chikage (Hiroshi Abe) rejoint nos trois compères en cours de route. A l'instar de Eiji, il est en reconversion. C'est un personnage énigmatique, un peu taciturne et surtout il est drôle malgré lui. C'est un ami d'enfance de Keichiro.



    Le tableau des personnages principaux serait incomplet si je ne parlais pas de Momoko (Koyuki), une journaliste sportive un peu désabusée et en proie au syndrome de la page blanche. C'est une cliente régulière d'Antique. Elle est censée rassembler des renseignements sur Eiji puis  pondre un article sur lui, mais elle a toutes les peines du monde à le faire.



    C'est un peu long et pourtant un peu vague comme entrée en matière, mais c'était nécessaire de planter le décor... et de le faire en gardant la part de mystère qui plane au début sur tout ce petit monde.
     A la base, Antique  est un Yaoi... et ma foi, ça se ressent ! Dès la première poignée de main entre Yusuke et Keichiro, il se passe vraiment un truc et on a un doute pendant un bon moment. Vont-ils nous faire un petit avant la fin ? De plus, Yusuke fuit les femmes, alors on a forcément des doutes. Je n'ai pas lu le manga d'origine et je serais bien curieuse de savoir ce qu'il en est de ce côté-là.



    Assurément, le point fort de ce drama n'est pas son scénario. Chaque fin d'épisode est prévisible, à quelques exceptions près. Les petites histoires qui sont développées au fil des épisodes sont au mieux sans intérêt particulier. Certaines sont même carrément bidon. A peu de choses près, chaque épisode raconte un bout d'histoire de tel ou tel client qui a un souci et pof ! il ou elle mange un bon gâteau et tout va mieux ! Il y a cependant un fil conducteur : chaque membre du personnel a un petit secret ou une blessure et l'on en apprend davantage au fur et à mesure que l'on avance dans le drama. Si cela ne garde pas spécialement le spectateur en haleine, ce dernier est au moins curieux d'en savoir un peu plus. Bon, j'accorderai tout de même une note positive au scénario pour ceci : j'ai été menée en bateau sur un point.
   J'ai un autre reproche à formuler : le drama souffre de baisses de régime et de longueurs, notamment vers la fin et surtout, il peine à démarrer : il faut attendre le quatrième épisode pour qu'enfin ça bouge un peu avec Chikage, un personnage très discret et mystérieux au début mais qui prend de l'importance par la suiteet qui vient heureusement enrichir l'histoire.
     En revanche, le drama se rattrape bien sur d'autres points : la réalisation, le cadre, le jeu des acteurs et les musiques. Je vais sans plus attendre développer ces points.
    La réalisation est une réussite. Le mystère qui entoure chaque protagoniste est bien rendu, ainsi que l'atmosphère parfois pesante qui peut régner en cuisine : les longs silences sont mis en évidence par le bruit du réfrigérateur qui est lui amplifié... paradoxal et efficace ! D'une manière générale, j'ai aimé les bruitages. Ils contribuent à l'effet comique et sont bien dosés. J'ai aussi trouvé amusant ces petites phrases qui apparaissent de manière sporadique en plein milieu de l'image, un peu comme si quelqu'un les tapait sur un clavier au fur et à mesure que l'intrigue se déroule. Bien sûr, on a une explication à la fin.




    A présent, jaimerais parler du cadre. La majeure partie de l'action se déroule à l'intérieur de la pâtisserie et Antique est un endroit absolument charmant et classe : inspiration Art déco... alors tout est dit, non ? J'avoue, j'ai un penchant pour ce courant. Ah... ça me donne envie de relire Gatsby le Magnifique ! ^^ Notez que les clients peuvent choisir de consommer sur place ou emporter leurs gâteaux. Franchement, Antique est si beau que pour rien au monde je ne mangerais ces merveilles ailleurs qu'à cet endroit... si j'en avais l'occasion bien sûr, ce n'est jamais qu'un drama!
        Si le drama ne brille pas par son scénario, cette lacune est largement compensée par le jeu des acteurs – et par là, je ne pense pas uniquement aux acteurs principaux. Les acteurs qui incarnent les personnages secondaires s'en sortent bien aussi. Je pense notamment à ce gars qui a toutes les peines du monde à déclarer sa flamme. L'entraînement de choc que lui fait subir Eiji fait partie de mes moments comiques favoris. Quant aux protagonistes, ils sont tous différents et se complètent merveilleusement bien au point de ressembler presque à une famille. Leurs différences donnent parfois lieu à des moments comiques. Par exemple, Chikage est le dernier arrivé dans la pâtisserie et Eiji se comporte en sempai et en fait des caisses bien qu'il soit plus jeune que lui. Bien entendu, cela déplaît fortement à Chikage et ces deux-là se taquinent pour le plus grand plaisir du spectateur.
    Enfin, un mot sur la partie musicale avant de passer à la conclusion. L'opening et l'ending sont deux chansons de Mr. Children : Youthful Days et Kimi Ga Suki. Sauf erreur de ma part, Mr. Children a assuré toute la partie musicale du drama et ma foi, les musiques sont agréables à écouter, variées et pas entêtantes. Je ne connaissais pas ce groupe... je vais peut-être m'intéresser davantage à ce qu'ils ont fait.

En conclusion :
           
      Autant le dire, ce drama est particulier et a un humour assez subtil. Je l'ai apprécié pour cette raison et surtout pour son ambiance et le jeu des acteurs davantage que pour l'histoire. Il n'est pas dépourvu de défauts, mais je l'ai tout de même regardé jusqu'au bout donc ça n'a pas non plus été une corvée de suivre les aventures de nos quatre compères.
     Ce drama n'est pas l'unique adaptation de l’œuvre originale de Fumi Yoshinaga : il existe une version animée ainsi qu'un film coréen – que je tenterais bien à l'occasion.


J'veux goûter, j'veux goûteeeer!!




IZA, le 28 janvier 2012

4 commentaires:

Katzina a dit…

Tu as tout à fait raison quand tu dis que ce n'est pas vraiment l'histoire qui est intéressante mais les personnages et le cadre.
J'avais adoré ce drama, et je crois que ça s'était bien senti dans le billet que j'avais écrit, mais là plus d'un an et demi après l'avoir vu, je m'aperçois que je me souviens pas du tout de ce qui s'y passe. Par contre, je n'ai pas oublié le caractère des personnages ! ^^
J'avais aussi beaucoup aimé la bande son du drama, ça change pour une fois d'avoir des chansons. Par contre, j'avais essayé d'écouter les best of du groupe et j'ai trouvé que ça sonnait beaucoup moins bien hors contexte. Ca s'écoute, mais ça devient vite répétitif.

Iza a dit…

Hello Katzina!
C'est vrai que les chansons, ça change un peu et ce n'est pas plus mal. Elles sont plutôt belles et s'insèrent bien dans le drama. "Antique" est un drama que je voulais voir depuis un bon moment. J'en garderai un bon souvenir.

Maryelen a dit…

Un drama de Tackey que je ne connais pas! Veux le voir! @_@
Il y a du beau monde là dedans n'empêche..Hiroshi Abe, Naohito Fujiki, Hideaki...tous à leurs "débuts" plus ou moins, je suppose... Je me laisserai bien tenter...! ^0^
Merci pour l'article Iza!

Iza a dit…

Coucou Maryelen, c'est sympa de passer!
Alors toi aussi, tu aimes bien le p'tit Tackey? (^^) Je pense que je vais bientôt me lancer dans la version film. Pour l'instant, j'ai un drama en cours et je ne veux pas entamer plein de trucs en même temps. Je l'ai déjà fait par le passé (je suivais 4 dramas en même temps!!) mais je ne veux pas revivre l'expérience. ^^' Chaque chose en son temps!